À quelles sorties a-t-on droit à la rentrée avec la Covid-19 ?

À quelles sorties a-t-on droit à la rentrée avec la Covid-19 ?

La Covid-19, cette épidémie mondiale que l’on présente plus, semble arriver avec une deuxième vague en France et dans le monde. Face à un nombre de contaminés en hausse perpétuelle depuis la rentrée, il est parfois difficile de se situer quant aux sorties et rassemblements autorisés. L’équipe de Rue de l’Info vous propose un point approfondi sur la question, pour vous permettre d’y voir plus clair.

Dans un premier temps, abordons l’épineuse question des rassemblements en public. De façon générale, le gouvernement n’autorise les événements que s’ils ne dépassent pas les 5000 personnes. Il est ainsi parfaitement possible de vous rendre à concert, un festival ou une conférence. Il appartient aux organisateurs de veiller au bon respect des consignes sanitaires énoncées par l’État.

DES EXCEPTIONS

Après la règle, viennent une multitude d’exceptions. Prenons notamment l’exemple de la ville de Bordeaux. La préfecture vient de faire part de sa décision de limiter à 1000 personnes le nombre de personnes réunies lors d’un événement public. De quoi attiser la colère des professionnels du spectacle et de l’événementiel qui ne savent définitivement plus comment maintenir leurs rencontres. Les pétitions et les réactions en ligne se multiplient pour dénoncer ces décisions contraires à la relance de ce secteur déjà si difficilement touché.

Comme semblent le laisser présager ces réductions du nombre de personnes lors de rassemblements, l’heure n’est toujours pas à la réouverture des boîtes de nuit. Cet autre secteur de l’événementiel paraît être le grand oublié des ravages de la crise de la Covid-19. Après plus de 6 mois de fermeture et le dépôt de bilan de nombreux établissements, les perspectives de reprise de ce secteur d’activité semble s’éloigner à mesure que les mois avancent. 

Rassemblements et écoles

Pour ce qui est des rassemblements privés, au niveau local et régional, les institutions prennent des mesures en fonction du nombre de cas recensés sur leur territoire. Certaines collectivités les plus touchées parlent de limiter à 6 ou 10 personnes les rassemblements. Il faudra donc opter pour des soirées entre amis en petit comité.

Mais alors, qu’en est-il des écoles ? La rentrée à eu lieu cette année dans des conditions inconfortables pour le corps enseignant. Les établissements n’ont reçu que tardivement les consignes à appliquer pour protéger leurs élèves. En outre, des questions se posent quant à la possibilité de respecter les consignes de sécurité pour les jeunes enfants. Les chiffres parlent d’eux-mêmes puisque le nombre de cas chez cette tranche de la population est en forte hausse depuis le début de l’année scolaire.

Des consignes

De nouvelles mesures pourraient être prochainement adoptées par le ministère de l’éducation et celui de la santé, pour protéger les élèves de tous âges contre l’épidémie de Covid-19. Pour tous, cette reprise sur les bancs de l’école semblait indispensable pour maintenir le niveau dans les classes. Rappelons que les inégalités en matière d’accès à la culture et à l’éducation se sont davantage creusées avec les mesures prises pendant le confinement.

Que vous vous rendiez dans un rassemblement public de plusieurs milliers de personnes, à l’école ou dans une fête familiale à plus petite échelle, il est primordial de respecter les consignes de sécurité suivantes :

  • Éviter les embrassades et les poignées de main. Ce simple geste semble avoir été oublié par un grand nombre de français avec l’arrivée des beaux jours. Rappelons que les risques de transmissions sont accrus avec de tels contacts. Revenons donc aux fameux “check de coude” qui semblait tant avoir la quote quelques semaines après la fin du confinement.
  • Portez le masque ! Si de plus en plus de communes choisissent de le rendre obligatoire jusque dans les rues, les français paraissent bouder l’initiative en rivalisant d’imagination pour ne pas le porter. Il faut dire que les spécialistes qui prennent la parole sur les chaînes d’information ne sont pas tous d’accord quant à l’efficacité du port du masque pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons de miser sur le masque pour vous éviter les amendes promises par les collectivités en cas d’oubli. En outre et sans avis d’expert, il paraît évident qu’en protégeant les autres de nos postillons, on enraye incontestablement le processus de transmission du virus.
  • Gardez vos distances avec les autres pour ne pas favoriser les échanges pouvant conduire à une contamination. On pense notamment aux personnes âgées avec lesquelles il est indispensable de conserver le fameux mètre de distance préconisé.
  • Lavez-vous les mains. Les objets que vous touchez ou les poignées de main qui vous échappent peuvent conduire à une contamination. De la même façon que lors des épidémies de grippe ou de gastro, lavez-vous les mains comme il faut pour éliminer les organismes nuisibles. Le site du gouvernement propose par ailleurs des tutos pour apprendre aux petits et aux grands à se laver les mains convenablement.

 

TESTS, PCR

Pour ce qui est des tests par prise de sang ou le fameux PCR effectué par voie nasale, ils semblent être devenus courants. Ils sont, en effet, systématiquement proposés par les médecins lorsqu’un patient présente un ou plusieurs symptômes de la Covid-19. Il s’agit des nouvelles mesures de précautions appliquées par l’État. L’idée est qu’en testant un maximum de personnes, on dispose de la possibilité d’isoler les malades pour éviter les cas contacts. On prend donc le problème à sa souche pour tenter de mettre un terme aux vagues de contamination qui reprennent.

Certains spécialistes évoquent une nouvelle vague dont les chiffres seraient créés par les tests massifs. Selon eux, c’est parce que nous ne testions pas auparavant que les chiffres étaient si bas.

N’hésitez pas à nous indiquer en commentaire ce que vous pensez des nouvelles mesures Covid-19 prises par le gouvernement en matière de rassemblement ou de sorties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.