Comment savoir si quelqu’un est connecté sur mon compte Facebook ?

La France comptait en 2019 plus de 38 millions d’utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux. Parmi les plus populaires, on retrouve Instagram, TikTok, Twitter et l’incontournable Facebook. Ce réseau séduit toutes les générations. Notre équipe vous propose un article sur les méthodes à votre disposition pour savoir si une autre personne que vous se connecte sur votre compte Facebook. Le réseau sur lequel nous partageons le plus d’informations personnelles peut, en effet, être piraté. La sécurisation de vos données doit donc demeurer au cœur de vos préoccupations.

Une intrusion aux lourdes conséquences

Lorsqu’une personne se connecte sur votre compte Facebook, elle a accès à la totalité des données personnelles que vous avez saisies sur la plateforme. Elle pourra prendre connaissance de votre nom, prénom, numéro de téléphone, adresse mail, et même de votre adresse postale si cette dernière est renseignée. Il sera également possible d’avoir accès à la liste de vos contacts que vous aviez éventuellement masquée, ainsi qu’à la totalité de vos conversations sur Messenger.

La connexion à votre compte Facebook par un tiers peut être vécue comme un viol de votre intimité et de votre vie privée. Si la justice a encore du mal à condamner une simple connexion, l’usurpation d’identité sur les réseaux sociaux et l’utilisation malveillante des informations sont sévèrement punis par la loi.

Facebook : Facile à pirater

Contrairement à ce que vous pensez, inutile d’être un hacker chevronné pour accéder au compte Facebook d’une personne. La plupart des connexions par des tiers sont effectuées par des personnes ayant accès à un support numérique sur lequel vous vous êtes déjà connecté. Si les identifiants n’ont pas été supprimés, la personne n’aura qu’à reconnecter le compte en quelques clics. Par ailleurs, les mots de passe les plus simples seront aisément trouvés par des membres de votre entourage.

Il existe, bien entendu, des cas où ce sont de parfaits inconnus qui s’emparent de votre compte Facebook. On note une recrudescence de pirates qui demandent de l’argent à vos contacts en votre nom. Les enquêtes aboutissent souvent à identifier de malfaiteurs qui agissent depuis des pays en développement, qui échapperont quasiment toujours à la justice.

Pensez à faire des vérifications régulièrement

Pour vérifier la sécurité de votre compte, vous pouvez commencer par consulter les historiques de connexion. Il vous suffit de vous rendre dans vos paramètres puis “Sécurité et connexion”. Vous pourrez consulter une liste de tous les appareils sur lesquels vous êtes ou avez été connecté. Veillez à vérifier que vous êtes à l’origine de toutes ces connexions à votre compte Facebook. Si vous ne connaissez pas l’un des appareils connecté ou ne vous êtes jamais rendu à l’une des localisations indiquées, un simple clic vous permet de vous déconnecter de l’emplacement.

Nous vous conseillons d’effectuer cette vérification qui prend moins d’une minute au moins une fois par mois. Vous pouvez augmenter cette fréquence de vérification si vous constatez que vos lieux de connexion ou les appareils identifiés sont suspects.

Vous pourrez aussi effectuer une vérification de votre historique de localisation via la plateforme Facebook. Pour ce faire, allez dans “paramètre et vie privée” puis “localisation”. Activez la fonction pour accéder avec précision à tous les endroits où vous êtes connecté. Vous pourrez localiser avec une précision étonnante, tous les lieux de connexion. De quoi vous donner une idée des proches qui pourraient s’être emparé de votre compte.

Sécurisez votre vie privée sur internet

Nombreux sont ceux à connecter leur compte Facebook personnel à leur ordinateur professionnel. Sachez tout d’abord que cela peut être défendu par votre contrat de travail ou le règlement intérieur de l’entreprise. Vous pourrez donc être sanctionné pour une connexion sur un support professionnel, qui plus est s’il a lieu sur votre temps de travail. Par ailleurs, il est important de souligner qu’un employeur n’a en aucun cas le droit de fouiller dans vos conversations personnelles ou les données de votre compte. S’il venait à trouver une raison de vous licencier par ce biais, le conseil des prud’hommes devrait être saisi.

Face au danger que représente la connexion d’un tiers sur votre compte Facebook, il paraît donc essentiel de bien protéger ce dernier. Veillez dans un premier temps à choisir un mot de passe sécurisé contenant des minuscules, des majuscules des chiffres et des caractères spéciaux. Votre mot de passe doit être introuvable par des proches. Si vous souhaitez bénéficier d’un mot de passe optimal, vous pourrez passer par des applications comme 1password. Elles définissent et enregistrent des mots de passe complexes. Vous n’aurez plus à vous creuser la tête pour les trouver, ou remettre la main dessus en cas de trou de mémoire.

Par ailleurs, la vérification de vos historiques de connexion et de localisation reste indispensable à la garantie de la sécurité de votre compte Facebook. L’application vous signale si plusieurs tentatives de connexion ont eu lieu avec des anciens mots de passe. Vous serez alors invité à répondre à quelques questions pour que l’application s’assure que vous être bien le propriétaire du compte.

Des actions face aux menaces

Face au grand nombre de connexions frauduleuses sur les comptes des particuliers, le géant Américain propose de plus en plus de mesures de sécurité. Vous serez parfois invité à mettre à jour vos paramètres de sécurité, directement par l’application elle-même. Si une personne est déjà connectée sur votre compte et a procédé au changement de votre mot de passe, il vous sera possible de récupérer votre compte en quelques clics, grâce à des procédés fiables développés par Facebook. La preuve que face aux menaces, la plateforme agit pour assurer la protection de tous ses utilisateurs à travers le monde.

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à consulter les informations disponibles quant à l’apparition de vos données en ligne. Avant même de vous avoir piraté, certaines personnes malveillantes peuvent avoir accès à certaines de vos informations publiées en ligne. Vous devez donc veiller à ce que ces informations disposent du statut “privé” et non “public”. Cela assure la conservation de bien des données personnelles. On vous dit à très bientôt pour un nouvel article chez Rue de l’Info !

A voir aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.