COVID-19 : Origines, traitement, les régions de France les plus touchées

La situation devenant de plus en plus préoccupante en France, il est utile de refaire un petit point sur le nouveau coronavirus COVID-19.

Les origines du virus

Apparue en Chine en décembre 2019, l’épidémie a rapidement gagné le reste du monde. Mais d’où provient-elle réellement ? Quelque 41 cas ont été signalés à l’OMS le 31 décembre 2019, la plupart de ces individus travaillaient ou fréquentaient souvent un marché aux poissons situé dans la ville de Wuhan en Chine. Le marché a rapidement été fermé par les autorités, mais le mal était fait. Le virus n’avait plus qu’à se propager.

Il semblerait alors que l’origine du virus soit animale, et plusieurs hypothèses ont été avancées depuis : chauve-souris, pangolin… les scientifiques travaillent toujours pour le découvrir, même s’il semble que le pangolin soit le principal suspect.

Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Les coronavirus s’apparentent à une grande famille de virus. Leur nom français pourrait se traduire par « virus en couronne », reconnaissable par un aspect en forme de couronne lorsqu’ils sont observés au microscope. Ces virus ne sont pas nouveaux, ils ont été identifiés pour la première fois dans les années soixante. Depuis beaucoup d’entre eux sont apparus ou ont disparu, mais ils sont la cause fréquente de maladies émergentes, c’est-à-dire de nouvelles maladies provoquées par des mutations. Les symptômes sont généralement bénins : rhumes, toux, légère fièvre. Mais peuvent aussi être plus sérieux : pneumopathies graves et parfois mortelles.

Quels sont les symptômes du COVID-19 ?

L’infection s’installe progressivement et sur plusieurs jours, les premiers symptômes sont généralement sans gravité et ressemblent à s’y méprendre à un état grippal : courbatures, myalgies, céphalées. Viennent ensuite la toux et la fièvre. Lorsque l’infection s’aggrave des symptômes respiratoires peuvent apparaître : difficultés à respirer plus ou moins importantes qui peuvent conduire à une défaillance respiratoire. Notez que la plupart des cas sont généralement bénins et ne nécessitent pas d’hospitalisation. Les malades ayant des comorbidités (maladies associées) et les personnes âgées sont plus à risque, même si de nouveaux cas font état d’une population de plus en plus jeune.

Y a-t-il un traitement ?

Pour le moment, il ne semble pas y avoir de traitement contre le COVID-19, même si certains médicaments semblent avoir un effet bénéfique sur les symptômes graves. Par ailleurs, près d’une trentaine de prototypes de vaccins sont en cours de réalisation et les premiers essais cliniques ont déjà commencé aux États-Unis.

Combien y a-t-il de cas en France ? Quelles sont les régions les plus touchées ?

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le jeudi 19 mars au matin, la France compte 9.134 cas de contamination et 264 décès. Bien que l’épidémie soit présente dans toute la métropole, certaines régions françaises sont plus touchées que d’autres, et correspondent aux premiers foyers d’infection lorsque le virus est arrivé dans le pays. C’est donc le cas de l’Île-de-France, du Grand Est, de l’Auvergne-Rhône-Alpes et des Hauts-de-France.

On trouve également des cas de contamination en outremer, et notamment en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane ou encore à La Réunion.

RESPECTEZ VOUS ET RESPECTEZ LES AUTRES, RESTEZ CHEZ VOUS AU MAXIMUM PENDANT LE CONFINEMENT ET BATTONS CETTE PANDÉMIE ENSEMBLE ! PROTÉGEONS-NOUS ET LES NÔTRES !

Global

884 075
Confirmé
44 169
Décès
185 175
Récupérée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Advertisment ad adsense adlogger