Ligue Europa : La Gantoise – Saint-Etienne 3-2

Ligue Europa : Saint-Étienne battu d'entrée sur le terrain de La Gantoise

Saint-Étienne a subi une défaite logique pour son démarrage en C3 face à la Gantoise (2-3). Les Belges ont dominé des Stéphanois, souvent pathétiques en défense à l’image de leur capitaine Loïc Perrin, buteur contre son camp sur le troisième but belge (3-1, 64e) et complètement dépassé sur le débordement de Iaremtchouk, qui a amené la première réalisation de la tête de David (1-0, 2e). Ce jeune attaquant de 19 ans a été le bourreau de l’ASSE avec un doublé après une superbe passe décisive d’une talonnade de Depoitre (2-1, 43e). Ces deux buts incarnent le potentiel prometteur de ce Canadien.

les Stéphanois n'ont pas existé en première période.

Hormis le coup de canon de Wahbi Khazri (1-1, 38e). La maîtrise du ballon a été aux deux tiers belge, comme les actions. La défense à cinq des Verts a été trop maladroite, lente et empruntée face au petit phénomène de La Gantoise. Mais les Verts auraient pu croire au miracle, bien aidés par Kaminski. Le gardien belge a relancé les Verts d’une bourde avec un but contre son camp sur un mauvais contrôle à la suite d’une passe en retrait de Plastun (3-2, 74e). Les Stéphanois ont poussé dans l’ultime quart d’heure mais de façon trop brouillonne. Beric a eu la balle de l’égalisation, en vain (90e+4).

Dans l’autre rencontre du groupe I, Wolfsburg a dominé les Ukrainiens d’Oleksandria (3-1).

Le joueur : le réveil de Khazri

Cette entrée en lice en Ligue Europa va peut-être marquer le réveil de Whabi Khazri cette saison, à défaut d’avoir été bien négociée par l’ASSE. L’attaquant stéphanois a inscrit un but splendide qui aurait dû secouer plus profondément les Verts. Son boulet de canon à la 38e minute a nettoyé la lucarne de Kaminski. L’international tunisien a déclenché une frappe du droit d’une pureté diabolique à la suite d’une remise impeccable de Romain Hamouma après un contrôle en extension.

Cette inspiration est le premier but de la saison, toutes compétitions confondues, de l’ancien Rennais, qui n’a toujours pas scoré en L1 avec seulement une passe décisive en cinq journées. Le réveil a peut-être sonné en Belgique pour le meilleur réalisateur stéphanois la saison passée avec treize buts dans l’élite. L’ex-Bastais aurait pu réaliser le doublé sans un sauvetage de Kaminski, qui est allé chercher un coup franc du droit du Tunisien dans sa lucarne (51e).

Le fait : le choc sur Kolodziejczak

Si les Stéphanois avaient été plus malins, ils n’auraient peut-être pas encaissé le deuxième but belge à la 43e minute. Juste avant l’action décisive de La Gantoise, un contact entre Kaminski et Kolodziejczak a cloué le défenseur français au sol. Le Stéphanois est resté sonné à se tordre de douleur en se tenant le dos. Le gardien de La Gantoise a même signalé la blessure mais les Français ont poursuivi le jeu à la récupération avant de perdre le ballon par M’vila. Au lieu de la mettre en touche pour procéder aux soins de son partenaire, le milieu défensif a tenté un changement qui a été fatal aux Verts, sur la contre-attaque des Belges conclue par David. Kolodziejczak n’est d’ailleurs pas sorti après ce contact et a continué le match jusqu’à son terme. Mais les Stéphanois ont été bien naïfs sur ce coup-là.

article de l’équipe.fr

En savoir +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisment ad adsense adlogger