Portugal : Le décès de l’aidant de 41 ans n’a rien à voir avec le vaccin de Pfizer

Sónia Azevedo est décédée le 1er janvier, 48 heures après avoir été vaccinée contre Covid-19.

[p]Le résultat de l’autopsie pratiquée sur le corps de Sónia Azevedo a révélé que la mort n’avait rien à voir avec le vaccin Pfizer qui lui avait été administré deux jours plus tôt, rapporte le quotidien brésilien Rico Mais. [/p]

[p] Selon le rapport préliminaire de l’examen effectué mardi dernier, aucun lien n’a été trouvé entre la mort du guérisseur et le vaccin contre Covid-19. Rien n’a été trouvé sur le corps de la jeune femme qui pourrait relier la mort et le vaccin, indique le communiqué du ministère de la Justice du Portugal.[/p]

[fancy_header]Mère de deux enfants …[/fancy_header]

[p]  Les causes exactes de la mort de Sónia Azevedo n’ont pas été révélées, le rapport final d’autopsie n’ayant pas encore été publié.[/p] 

[image src= »2021/01/Sonia-Azevedo-covid-19-portugal-pfizer-vaccin-defecteux-ou-pas-rue-de-linfo-2021.jpg » width= »225″ align= »right » alt= »Sónia Azevedo – Covid-19″ title= »Sónia Azevedo meurt 2 jours après avoir reçu le vaccin contre la Covid-19″ id= »Sónia Azevedo meurt 2 jours après avoir reçu le vaccin contre la Covid-19″]

[p]  Sónia Azevedo, mère de deux enfants qui était soignante à l’Institut portugais d’oncologie de Porto, au Portugal, est décédée subitement deux jours après avoir été vaccinée avec le vaccin Pfizer sur son lieu de travail. L’Institut avait confirmé que Sónia Azevedo avait reçu la première dose du vaccin le 30 décembre et n’avait pas ressenti ni signalé d’effets secondaires peu de temps après la vaccination. [/p] 

[p] De son côté, son père a déclaré à la presse locale qu’il avait passé la soirée avec sa fille le soir du Nouvel An, quelques heures avant sa mort. « Ma fille a quitté la maison et je ne l’ai pas revue vivante », a expliqué ce dernier, qui avait précisé que sa fille était en bonne santé.[/p] 

[p]  538 autres professionnels de la santé de l’OPO avaient été vaccinés avec le vaccin Pfizer-BioNTech. Encore une fois, personne n’a ressenti d’effets secondaires à la suite de cette campagne de vaccination. [/p]