Putaclic : Quelles sont ses limites ?

Putaclic : Les limites de cette technique de racolage

Qu’est-ce que le putaclic ?

Le putaclic est une pseudo technique racoleuse pour générer du trafic. Au travers d’un titre et d’une accroche qui incite au clic, vous vous retrouverez dans une majorité des cas avec du contenu sans aucune pertinence. Il est par ailleurs, destiné majoritairement à une tranche d’âge comprise entre 15 et 25 ans.

Vous avez sûrement cliqué un jour sur une accroche du genre « Découvrez les 10 techniques pour devenir riche ou devenir Rocco … regardez la 5ème technique, c’est fou !» En plaçant cette bonne accroche vicieuse, l’internaute se fait prendre et clique pour se rendre compte que le contenu est tout simplement basique et que la fameuse 5ème technique, est un sujet que vous maîtrisez déjà dans la plupart des cas. (Pour Rocco je ne sais pas)

Les sujets traités tournent plutôt autour de l’actualité people, comme de par hasard, des séries d’images ou des vidéos avec un sujet central qui joue sur l’appel au clic au travers de la curiosité.
Est-ce que ça génère du trafic ou un lectorat grandissant ? Cela reste à prouver selon les techniques employées et surtout les contenus cachés derrière ce phénomène. Le putaclic touche même certains sites d’actualités générales à forte audience. Pour jauger son efficacité, rien de tel que les analytics pour découvrir si les visiteurs retournent sur le site et leurs profils.

putaclic - rue de l'info

Quelles sont les limites du putaclic ?

Le premier objectif du putaclic étant la recherche absolue du clic, ça va donc automatiquement générer du trafic pour le site. Cependant si les infos ne sont pas pertinentes, ou pire, si elles sont mensongères ! le site perdra alors des visiteurs qui ne reviendront pas. Cela signifie que le site devra sans cesse avoir recours à cette technique pour accourir du trafic. On peut imaginer que le site accrochera un jeune lectorat au fil du temps, attiré par ces infos.

Les limites peuvent rapidement être dépassées si c’est récurrent pour le site d’en user, voir d’en abuser.
Le putaclic peut aussi être léger si il s’agit d’un article intéressant mais que l’on recherche le clic absolu (en bonne intelligence) pour que le lecteur en prenne connaissance.

Le risque étant tout de même de concentrer l’intérêt sur l’accroche, et de faire perdre totalement l’attrait envers le contenu. On pourrait le comparer à un teaser de film qui met le paquet sur les meilleures scènes, alors que le film s’avèrerait être un navet au final. On découvre ainsi très vite la limite du putaclic si l’équilibre n’est pas respecté… Si le contenu est à la hauteur, on ne parlera même plus de putaclic mais simplement d’une bonne accroche !

Le phénomène du putaclic reste dès lors rattaché à tous ces sites qui vous offre 2/3 minutes de fun ! le temps de regarder une série de photos ou une vidéo qui n’a parfois rien de sensationnel. Pour le reste, il est préférable de l’éviter et de se concentrer sur un travail de fond avec du contenu pertinent.
Notons également qu’il est question d’argent ! Il s’agit de maintenir un taux d’audience élevé pour négocier des contrats publicitaires ou des partenariats juteux pour les propriétaires de ces sites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisment ad adsense adlogger