Shlayer : le malware qui attaque macOS

Pas de jaloux !

OS X est un système assez costaud. Il souvent moins sujet aux attaques, virus, malwares ou adwares que les ordinateurs sous Windows. C’est grâce à de nombreux niveaux de sécurité qui permettent à l’OS d’Apple de se protéger logiciellement :

  • Centre de téléchargements sécurisé (App Store)
  • GateKeeper, qui empêche le lancement d’une application (activée) qui n’a pas été téléchargée sur l’App Store.
  • XProtect : intégré à OS,  une protection anti-malware basée sur une liste de malwares connus.

Mais en 2020, cela ne suffit pas pour parer à certaines attaques !

Le mode opopératoire de Shlayer

Il est demandé à l’utilisateur sur le web de télécharger un logiciel afin d’accéder au service proposé. Shlayer s’active ensuite avec le téléchargement de nombreux logiciels publicitaires. Une fois ces derniers mis en place, l’utilisateur se voit envoyer de nombreuses publicités. Les résultats des recherches sont alors facilement modifiables. L’ordinateur fonctionne encore mais parasité par des modifications du système.

La réussite de ce cheval de Troie repose finalement sur le manque de prudence des utilisateurs. Concrètement, ils sont disponibles sur des milliers de sites web qui incluent des liens malveillants. Typiquement, il s’agit souvent de sites de streamings illégaux répertoriant des séries, des films ou des retransmissions sportives. Le rapport souligne qu’un site comme Wikipedia renvoyait également vers ces liens dangereux.

presse-citron.net

Vigilance

Il vous est conseillé d’installer un anti-virus de qualité, un anti-malware à jour et d’être vigilent quand vous surfez sur le web. Évitez les liens douteux…

Advertisment ad adsense adlogger