David Clément-Bayard nous en dit un peu plus …[Interview Exclusive]

David Clément-Bayard nous en dit un peu plus… [Interview Exclusive]

Rue de l’info à l’honneur aujourd’hui de vous présenter David Clément-Bayard le créateur de Siddhartha L’Opéra Rock. C’est pour nous un privilège d’avoir eu l’occasion de lui poser quelques questions.

David Clément-Bayard

David produit ici son premier spectacle. Ce dernier retrace l’histoire de Siddhartha, à partir de textes traditionnels d’horizons divers.

Il a délibérément choisi les histoires et les personnages les plus parlants pour notre époque, mettant ainsi en avant l’intemporalité du questionnement des hommes et des enseignements du Bouddha.

Il a imaginé un opéra rock résolument magique et moderne, dans lequel l’émotion et le spirituel sont omniprésents.
Afin de donner vie à son livret, il fait appel au talent et à l’immense expérience de Magda Hadnagy qui en signe la mise en scène.

La naissance d’un projet

David a été́ transporté par la musique dès son plus jeune âge. Lorsqu’il entend «Starmania» pour la première fois, c’est la révélation de sa vie.
Auteur compositeur depuis une vingtaine d’années, David a, le plus souvent, créé des chansons pour d’autres artistes.
Aujourd’hui, il se risque au défi de la scène, dans un spectacle qu’il a écrit, composé et produit.
Il consacre toute son énergie à incarner le cousin jaloux de Siddhartha au travers des chansons qui lui ont immédiatement collé à la peau et à la voix.

Son rôle dans Siddhartha L’Opéra Rock

DEVADDATTA

Devaddata - David Clément-Bayard

L’obscur Devaddatta est un cousin de Siddhartha. Tout comme lui, il appartient au clan guerrier des Shakyas.
Il jalouse profondément Siddhartha qui, d’après lui, n’est pas digne de son rang et de son héritage. Il le juge faible et incapable de gouverner.
Se prétendant le seul à pouvoir légitimement succéder au roi, il finit par nourrir une haine obsessionnelle à l’encontre de son cousin Siddhartha.

L’éclat de son regard [Extrait-Siddhartha L’Opera Rock] David Clément-Bayard

Interview de David Clément-Bayard

Pourquoi avoir choisi cette histoire ?

Je souhaitais mettre en musique la vie d’un être éveillé depuis très longtemps. Leurs vies m’intriguent, me bouleversent et m’emportent complètement. Les maîtres de sagesses ont tous une histoire qui sort totalement des sentiers battus et des codes sociaux de leurs époques respectives. Ils sont anticonformistes, parfois très drôles, toujours capables d’une douceur infinie, et savent aussi se mettre dans de puissantes et saines colères de temps à autres… Dans tous les cas, ils ne sont jamais là où on les attend.

Bouddha - Rue de l'info
Le Bouddha est l’un des rares à avoir laissé une trace importante dans l’histoire, sans avoir pour autant inspiré de religion après lui, car le bouddhisme est une philosophie de vie.
L’aura de paix et la sympathie quasi universelle qu’inspire ce courant spirituel furent pour moi les signes d’un thème idéal à traiter en opéra rock. Par ailleurs Siddhartha (nom du Bouddha historique) a eu une vie passionnante et mouvementée, et son histoire m’a donné une matière émotionnelle plus qu’abondante pour en faire une grande fresque.

Il a commencé sa vie en tant que prince, puis suivra un temps la dure voie de l’ascèse, il s’éveillera enfin à sa conscience Divine, et finira sa vie en tant que guide spirituel pour « tous ceux qui cherchent »…
Pour moi cette histoire contient tous les ingrédients pour faire un opéra rock profond, poétique, émouvant et puissant.

Vous êtes-vous inspiré d’une autre comédie musicale ?

Pas seulement une seule, mais je me suis inspiré de toutes les œuvres qui m’ont profondément marqué. Certaines m’ont accompagné plus particulièrement à différentes étapes de ma vie. Starmania fut définitivement celle que j’ai trouvé la plus créative (une histoire originale) et la plus poignante. La musique et l’histoire nous plongeaient dans les quêtes existentielles de différents personnages qui finissent tous par nous toucher. Quels que soient leur rang social ou leur but, on se rend compte qu’ils ont tous une blessure de vie avec son lot de regrets, de désespoirs… Et tous finissent par se tourner vers les étoiles pour lancer leur détresse primordiale.
Siddhartha l’Opéra Rock montrera aussi les questionnements existentiels de chaque personnage, mais il proposera cette fois une issue à leur souffrance d’âme, par la voix et le regard de celui qui fût « l’Eveillé ».

de très grands artistes et des très belles personnes
– David Clément-Bayard

Le casting est une réussite, nous avons la chance de nous entretenir avec quelques-uns de vos artistes
Comment expliquer une atmosphère aussi positive ?

Magda Hadnagy - Metteuse en scène

Je crois à ce mystérieux phénomène que C.G. Jung a appelé la « synchronicité ». Les chanteurs, chanteuses et cascadeurs/danseurs que nous avons rassemblé autour de nous sont de très grands artistes et des très belles personnes qui se sont tous entendus presque immédiatement. Il y a une atmosphère qui n’est pas sans lien avec l’histoire que nous souhaitons raconter. La bienveillance, la joie, l’empathie, l’émerveillement, ne sont pas des petites valeurs à nos yeux, et la production met tout son coeur pour qu’elles soient omniprésentes entre nous tous. Il est très important pour nous d’être en cohérence avec notre propos, sinon de quoi serions-nous capable de parler, et que pourrions-nous transmettre d’authentique?
Par ailleurs certains artistes présentent des points communs tout à fait troublants avec le personnage qu’ils incarnent, et cela ajoutera pour eux un sens magiquement thérapeutique lors des répétitions en octobre.
Notre metteuse en scène Magda Hadnagy veillera sans aucun doute à ce que nos accouchements respectifs se passent en douceur…

Quelle chanson sortira en premier pour le grand public ?

Ce sera « La vie m’attend », et sa sortie est imminente (album, radio, télé).
Une chanson très positive qui parle de la soif de vivre et de découvrir le monde…

La vie m'attend - Inca - Siddhartha L'Opéra Rock - Rue de l'info

David Clément-Bayard - Rue de l'info

Vous êtes tout dans ce spectacle, vous êtes le créateur, le producteur, auteur-compositeur et chanteur… Cela veut dire que du 26 novembre de cette année jusqu’au 5 janvier 2020, le rythme sera énorme en ce qui vous concerne.
Vous arrive-t-il de vous reposer ?

(Rires!) J’avoue que le repos n’est pas pour cette année…
La plus grosse charge de travail est celle d’arranger toutes les chansons que j’ai écrites et composées pour ce spectacle. Il y en a beaucoup… Et je suis actuellement dans une course contre le temps pour arriver à tout finir comme je le souhaiterais. Pour cela Dieu merci, je me fais aider et les choses avancent bien!
En fait du 26 novembre au 5 janvier, le plus gros du travail sera déjà accompli à ce stade, même s’il restera encore à tout donner chaque soir dans nos interprétations. Mais ça c’est une autre histoire….

Merci David du fond du cœur pour vos réponses, bon courage pour la suite, nous vous souhaitons une belle réussite et que du bonheur !

Un grand merci à Rue de l’info qui s’intéresse en profondeur et avec bienveillance aux créations artistiques. C’est très appréciable lorsque l’on prend le risque de proposer une oeuvre originale et singulière, comme le sera assurément Siddhartha L’Opéra Rock.

La bienveillance

Nous avons demandé à Fabien Incardona « INCA », Océane Berland et Julien Arcuri quelques mots pour David Clément-Bayard…

« Bienveillant, sensible et talentueux c’est un grand plaisir pour moi de partager cette aventure à ses côtés »

« INCA » Fabien Incardona

Océane Berland - Rue de l'info

« David m’a repéré il y a 3 ans et m’a donné la chance de réaliser mon rêve. Ses chansons m’ont tout de suite émerveillées, il a un talent fou pour l’écriture la composition et le chant »

Océane Berland

Julien Arcuri - Rue de l'info

« C’est une chance que de pouvoir faire partie d’une aussi belle aventure avec un tel message humaniste, je lui en suis énormément reconnaissant. La bienveillance dont fait preuve David dès le départ est un réel confort. Nous faisons un métier fort émotionnellement oú l’on se met à nu très souvent, et cette sensation de se sentir en confiance est primordiale. »

Julien Arcuri

Votre temps [Extrait-Siddhartha L’Opera Rock] INCA & David Clément-Bayard

Répondez
Rue de l'info by RDI © 2019
Advertisment ad adsense adlogger