Défi Momo : Des enfants poussés au suicide.

Défi Momo : Des enfants poussés au suicide ?

Il s’agit de la plus grande peur de l’année sur internet jusqu’à présent. Des experts et des organismes de bienfaisance ont prévenu que le «défi Momo» n’était autre chose qu’une «panique morale» transmise par des adultes. Et pourtant, plusieurs enfants sont décédés dans le monde à cause du « momo challenge » dont un déjà en France à Rennes

Le défi Momo encourage les enfants à se tuer ou à commettre des actes de violence après avoir reçu des messages sur le service de messagerie WhatsApp de la part d’utilisateurs avec une image de profil représentant une image déformée de la femme aux yeux écarquillés.

En novembre dernier, en France près de Rennes, un père a annoncé porter plainte contre YouTube, Whatsapp, un site de rencontres pour adolescents et contre l’État après le suicide de son fils de 14 ans mi-octobre pour «mise en danger de la vie d’autrui». Le procureur de la République de Rennes, Nicolas Jacquet, a confirmé ce dépôt de plainte auprès de la gendarmerie de La Guerche de Bretagne.

Retrouvé mort dans sa chambre chez ses parents, pendu avec sa ceinture de kimono, Kendal, bien inséré dans la vie et plein de projets, ne se serait pas suicidé selon sa famille mais aurait été pris au piège via «Momo Challenge». Accessible par la messagerie instantanée WhatsApp, ce jeu macabre menace ses participants en les incitant à commettre des actes dangereux pouvant aller jusqu’à la mort. source

Les reportages sur le défi Momo ont également attiré des centaines de milliers d’actions sur Facebook en 24 heures, dominant la liste des reportages britanniques classés par nombre d’interactions sur le réseau social.

Il a également été affirmé que le contenu de ce film avait paru dans une vidéo présentant Peppa Pig parmi le contenu de YouTube destiné aux enfants.

Peppa pig - défi momo

L’image surnaturelle «Momo», est issue d’une œuvre réalisée pour une exposition de films d’horreur japonais

Attention à ce que vos enfant regardent sur Youtube. En effet des chaînes officielles peuvent se retrouver piratées par des mauvaises personnes afin de pousser les enfants à se faire du mal. Les enfant ne doivent pas avoir accès à Youtube et aux réseau sociaux sans surveillance.
Répondez
Rue de l'info by RDI © 2018